La filiale ivoirienne du spécialiste du crédit-bail a réalisé un résultat négatif de 118 millions FCFA au premier semestre 2016. Un bilan en nette progression comparativement à la perte de 775 millions FCFA obtenue fin juin 2015.

La hausse de 4% du produit net bancaire à 2,67 milliards FCFA conjuguée à une bonne maîtrise des frais généraux (-4%) a permis de dégager un résultat brut d’exploitation de 859 millions (+28%). Un chiffre plombé notamment par « le coût du risque » et la « variation de réserve latente ».

L’entreprise qui a vu son résultat net fondre (896 millions en 2014) à 71 millions fin 2015, compte toutefois bien finir l’année sur un bilan positif. Dans le rapport, la compagnie souligne que l’exercice devrait se solder par « un résultat financier bénéficiaire » du fait de l’augmentation attendue de la production, ajoutée aux perspectives d’une « amélioration du PNB ».

Par ailleurs Alios Finance CI annonce une augmentation de son capital d’1,7milliard pour le porter à 3 milliards conformément à la réglementation.

Rappelons que l’entreprise jouit d’une évaluation en monnaie locale BBB+ à long terme et A1 à court  terme de Bloomfield Investment.

Share Button