A l’origine de ces résultats remarquables en matière de collecte de l’épargne, le responble d’Al Salam Bank mentionne «un travail soutenu de marketing et des actions ciblées de terrain ». 

Pratiquant une finance entièrement islamique, cette banque offre des spécifiques tels que la formule Al Moudharaba, à travers laquelle des rémunérations trimestrielles sont distribuées pour les dépôts utilisés à des fins d’investissement.

La même possibilité est accordée aux détenteurs du livret d’épargne Oumniyati, dont la rémunération a atteint un taux moyen de 2,98% au troisième trimestre 2016.

La création de la Banque Al Salam Algérie est le fruit d’une coopération émiratie et algérienne. La banque a été constituée avec un capital souscrit et libéré de 7.2 milliards de dinars algériens, soit 100 millions de dollars américains; en vue d’offrir des services bancaires islamiques adaptés, allant de pair avec le rythme du développement en Algérie, mais aussi en vue de faire face aux futurs défis sur les marchés local, régional et international.

La banque islamique Al-Salam se donne comme objectif de devenir leader sur le marché algérien, à travers des services bancaires novateurs assurant une performance de qualité supérieure et des taux de revenus maximaux pour les clients et les actionnaires.

 

 

Share Button