Khaled Sherif.

La Banque africaine de développement a le plaisir d’annoncer la nomination de M. Kaled Sherif au poste de Vice-président, Développement régional, intégration régionale et prestation de services, avec effet au 1er novembre 2016. Il rejoint ainsi la haute direction de la Banque.De nationalité égyptienne, M. Khaled Sherif est un économiste et un gestionnaire très respecté et expérimenté, qui a servi 25 ans à la Banque mondiale, aussi bien dans les domaines stratégique, opérationnel et technique du développement que dans le domaine du financement du développement. Il possède une connaissance approfondie et une vaste expérience en matière d’élaboration de projets, de gestion du portefeuille et de gestion d’opérations régionales.

 

Il a progressivement gravi les échelons à la Banque mondiale, où il est entré dans le cadre du Programme des jeunes professionnels, avant de devenir économiste supérieur, économiste principal, économiste en chef et responsable sectoriel du développement du secteur privé et des finances. Il a ensuite occupé le poste de chef de l’administration – chef des opérations de la région Afrique à la Banque mondiale.

 

En sa qualité de chef de l’administration/des finances pour la Région Afrique à la Banque mondiale, il a supervisé la plus grande région de l’institution, qui absorbe près de la moitié de son budget opérationnel. Sous la responsabilité du Vice-président pour la Région Afrique, il dirigeait une équipe de 250 professionnels sur le continent africain et supervisait les opérations menées par 38 bureaux régionaux. Sous sa direction, la Région Afrique a doublé son volume annuel de prêts, passant de 4 milliards à plus de 8 milliards de dollars. Il était alors chargé de la planification stratégique et de l’élaboration des politiques concernant les opérations de la Banque mondiale en Afrique. Il nous apporte, également, une vaste expérience en matière de gestion des opérations au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud et de l’Est.

 

Auparavant, il a été chef de l’administration du Réseau du développement humain de la Banque mondiale, où il a géré près de 2 milliards de dollars au titre de fonds fiduciaires de l’institution.

 

Il a aidé à la création du département de l’intégration régionale en Afrique à la Banque mondiale et nous apporte des connaissances et des compétences particulières acquises dans la collaboration avec les communautés économiques régionales grâce à la réalisation de projets d’intégration régionale. Il nous apporte une expertise spécifique dans la planification stratégique, le contrôle et la gestion budgétaire et la collaboration avec d’autres parties prenantes en vue de la réalisation de stratégies régionales et nationales adaptées et applicables. Il justifie d’une expertise unique qui couvre à la fois le secteur privé, la gestion de l’intégration régionale, le développement du secteur financier, les opérations bancaires, la planification stratégique, la réforme organisationnelle et la gestion du changement. Ces compétences et cette expérience aideront la Banque à piloter son programme d’intégration régionale et à réussir son plan d’action pour la décentralisation.

 

Titulaire d’une licence en sciences économiques et en politiques publiques (1981), d’un Master en économie (1983) et d’un Master en sciences politiques (1989) de l’Université du Caire, M. Sherif a également obtenu un doctorat en politique et administration publiques de l’Université de Boston (1986).

 

Evoquant sa nomination, M. Sherif a déclaré : «Je suis motivé par le leadership dynamique du Président Adesina et la vision et les stratégies de la Banque africaine de développement. Le nouveau modèle de prestation de services de la Banque qui la rapproche de ses clients dans les régions est appréciable. Je me réjouis de l’occasion qui m’est offerte d’apporter la somme de connaissances et d’expériences que j’ai acquises dans les opérations en Afrique pour aider à la mise en œuvre efficace du nouveau modèle opérationnel de la Banque.»

 

Le Président de la Banque, M. Akinwumi Adesina, s’est félicité de cette nomination en ces termes: « M. Sherif a une expérience bien avérée en matière de développement et de gestion de portefeuilles volumineux et complexes. Il nous apporte une connaissance approfondie de l’Afrique et une vaste expérience de la gestion d’équipes décentralisées, ainsi qu’une expertise stratégique, opérationnelle et technique qui embrasse plusieurs secteurs. C’est exactement ce dont la Banque africaine de développement a besoin pour le déploiement de son nouveau modèle opérationnel et de prestation de services sur l’ensemble du continent. Je me réjouis de la nomination de Khaled.»

Share Button