andre

Le congolais André Kanga a été porté à la tête de la Conférence des agences nationales d’investigation financière d’Afrique Centrale (CAAC). C’était en marge de la 4e édition de la rencontre des agences nationales d’investigation financière d’Afrique Centrale (ANIFS) qui s’est tenue les 11 et 12 octobre.

L’ANIFS s’était réuni pour discuter des nombreux problèmes qui minent le secteur de la finance en Afrique Centrale. Deux jours pendant lesquels, les acteurs ont affiché leur volonté de lutter contre le blanchissement de capitaux et le  financement du terrorisme en Afrique.

Le nouveau Président de la CAAC  présidera durant les deux prochaines années les destinés de cette institution. Son mandat placé sous le signe de la solidarité a en ligne de mire la question du terrorisme. Selon André Kanga, cette question,vue sa forme asymétrique et incontrôlable, mérite une attention particulière de la part des Etats de l’Afrique centrale.

Share Button