Par Mariata Dieng.

vivoLe pétrolier Vivo Energy  Côte d’Ivoire a réalisé,  sur le 1er semestre 2016, un résultat net de 2,3 milliards de Fcfa, progressant de 10% par rapport à la même période en 2015.

Pourtant, le chiffre d’affaires du distributeur s’est contracté de 5% à 130,1 milliards de FCFA, traduisant une contreperformance opérationnelle et commerciale. L’entreprise explique ce repli par la
baisse du prix du carburant à la pompe, passé de 648 Fcfa à la fin du premier semestre à 573 Fcfa. Cette baisse a annihilé l’effet sur le chiffre d’affaires de la hausse de 9% du volume, explique Vivo Energy. La marge brute avant transport s’améliore toutefois  de 11%.
Quant au  résultat d’exploitation, il progresse  de 12%, à 3,6 milliards de Fcfa malgré une hausse de 10% des frais de fonctionnement en raison essentiellement de l’augmentation des volumes.
Les charges financières sur spots et découverts bancaires enregistrent une hausse de 37% pour s’établir à 561 millions de Fcfa. La société a eu recours au financement bancaire pour, d’une part, mettre en œuvre le programme de croissance et, d’autre part, pour soutenir l’augmentation du besoin en fonds de roulement.

Ce contenu pourrait également vous intéresser