L'équipe Afrimalin à Conakry - ©Afrimalin
L’équipe Afrimalin à Conakry – ©Afrimalin

Un mois seulement après son lancement, Afrimalin, le site des petites annonces en Afrique francophone, vient de réussir une première levée de fonds de 400 000 euros, annonce un communiqué du 14 octobre.

Plusieurs investisseurs de référence entrent au capital d’Afrimalin, parmi lesquels la famille Milchior, propriétaire du groupe français Etam, David Kalfon qui dirige le fonds d’investissement français Amaïka Asset Management, ainsi que le financier Yannick Naud à Londres.

Afrimalin a finalisé son premier tour de table en 3 jours seulement. Le nouvel acteur du e-commerce africain a été contraint de refuser des investisseurs de premier rang, une fois l’objectif de levée de fonds atteint.

 « La rapidité avec laquelle nous avons conclu ce tour de table, mais également son montant et les investisseurs qui nous rejoignent valident notre modèle. Cela prouve la confiance que le marché a dans notre offre et notre stratégie », indique Mamadou Niane, co-fondateur et directeur des opérations d’Afrimalin.

Lancée le 15 septembre 2016 dans 8 pays d’Afrique francophone, Afrimalin enregistre déjà près de 100 000 visiteurs par mois. Sur sa page Facebook, la startup rassemble plus de 140 000 membres.

Afrimalin est dirigée par une équipe composée de talents de la scène numérique africaine et pilotée par Mamadou Niane, spécialiste du e-commerce. La direction est installée en Guinée et au Sénégal. De nouveaux recrutements sont prévus en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Bénin.

Destinés à soutenir la croissance rapide d’Afrimalin, les fonds levés seront notamment alloués au développement d’une nouvelle version du site et d’une application mobile en 2017.