cdfa54053805c4a7f07a2686eb2f2fc9Arnold Ekpe, président du conseil d’administration d’Atlas Mara, a donné un préavis de son intention de démissionner à la fin de son mandat de trois ans afin de se concentrer sur ses autres intérêts. L’annonce a été  faite  mardi par le groupe financier présent dans sept pays africains.

Ses fonctions seront assurées à titre intérimaire par l’américain Bob Diamond, co-fondateur de la banque cotée à Londres. « C’est un privilège d’avoir servi en tant que président d’Atlas Mara », a indiqué.

Et de poursuivre : « ce que l’équipe a réussi à établir et à construire autour de la firme en si peu de temps est remarquable. Je crois que les fondations ont été posées pour la croissance future et le succès du groupe. (…) ». Son mandat arrive à échéance le 1er décembre 2016.

Ancien directeur de Citibank pour l’Afrique, Arnold Ekpe reste sans doute l’un des derniers « spécialistes d’Afrique », cette catégorie de banquiers en voie de disparition qui savent que seul un bon flair peut compenser l’absence des bureaux de crédit. Il occupe les fonctions de Directeur Général chez Ecobank Transnational Incorporated (ETI) entre  1996 et 2001, puis de 2005 à 2012 après un passage en 2002 à la tête du nigérian UBA.

C’est sous sa direction que la banque basée à Lomé  sera cotée sur les bourses d’Abidjan, d’Accra et de Lagos.

 

Par Nephthali Messanh Ledy