Par Bandiaré Ndoye 2849

Le Fonds Monétaire International (FMI) vient de recevoir 340 milliards de dollars sous la forme d’emprunts bilatéraux de la part de vingt-cinq pays membres. Une décision prise par les pays du fonds pour contrer la crise financière mondiale.

L’objectif est d’augmenter les ressources du FMI, afin de faciliter l’octroi de prêt, et de fructifier la coopération internationale. Selon Christine Lagarde, Directrice de l’institution financière, ” Ces engagements préserveront la capacité globale du FMI d’octroyer des prêts et assurent que le FMI continuera de satisfaire les besoins de ses pays membres.”

A cet effet, le conseil d’Administration du Fonds Monétaire Internationale a régi, au mois d’Août 2016  un nouveau dispositif facilitant l’accès aux emprunts bilatéraux, en remplacement de celui approuvé en 2012 .

Il existe aujourd’hui 35 accords avec des créanciers au titre des accords d’emprunt de 2012, pour un total de 393 milliards de dollars. Ces accords, qui expireront à partir du 12 octobre, n’ont pas été activés, mais ont joué un rôle essentiel en tant que troisième ligne de défense en assurant aux pays membres et aux marchés que le FMI dispose de ressources adéquates pour répondre à des besoins éventuels.

L’échéance de ces nouveaux emprunts bilatéraux est fixée à la fin 2020.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser