La direction du Fonds Monétaire International (FMI) va nommer un nouveau directeur pour le département Afrique subsaharienne, selon une nouvelle annoncée en marge des assises des assemblées générales d’octobre FMI/Groupe de la Banque Mondiale (BM), qui se déroulent actuellement à Washington. C’est Mr Abebe Aemro Sélassié qui sera promu poste, a annoncé Mme Christine Lagarde, Directrice Générale de l’institution.

Un choix justifié à travers un document remis à la presse et mettant en évidence «sa profonde connaissance des problèmes aux quels l’Afrique est confrontée, après avoir collaboré étroitement avec les dirigeants de l’ensemble de la région pendant une bonne partie de sa carrière.

 Sa capacité avérée d’initiative intellectuelle, son aptitude à nouer des relations fondées sur la coopération, ses compétences analytiques et son esprit de collégialité chaleureuse en font un candidat idéal pour diriger les travaux du FMI avec nos pays de la région Afrique subsaharienne.

J’ai eu l’occasion de travailler avec Abebe au cours des 5 dernières années et j’ai été frappée par son bon sens, son intégrité et son attachement au travail d’équipe ».

Dans sa trajectoire au sein FMI, Mr Sélassié a travaillé dans le secteur privé et au niveau du secteur public.

Au département Afrique subsaharienne de l’institution financière internationale « il a été représentant résident principal en Ouganda et chef de mission pour l’Afrique du Sud, a dirigé les travaux relatifs aux perspectives économiques régionales, et joué divers rôles pour des pays comme la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Kenya, le Burkina Faso, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

Plus récemment, il a supervisé les efforts déployés par le FMI pour aider les pays touchés par l’épidémie Ebola ».

AS, depuis Washington  

Ce contenu pourrait également vous intéresser