pme1_0

Des start-ups et jeunes PME à fort potentiel, basées au Niger, au Burkina Faso et au Sénégal, bénéficieront d’un financement d’amorçage et d’un accompagnement d’Investisseurs & Partenaires (I&P) et de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) au cours des trois prochaines années.

L’initiative lancée ce 6 octobre vise à faciliter, par une démarche innovante d’accélération, l’accès au financement de jeunes entreprises dans une région sahélienne où l’écosystème de soutien à l’entrepreneuriat reste encore peu développé informe un communiqué commun les deux structures. Le but est de permettre l’accès au financement de 52 entreprises au cours des trois prochaines années, informe un communiqué commun des deux partenaires.

5 millions d’euros à investir

Le programme prévoit l’octroi d’un capital d’amorçage, sous la forme d’avances remboursables sans intérêt, et un accompagnement personnalisé des entreprises par les équipes de trois fonds sponsorisés par I&P : Sinergi Niger, Sinergi Burkina et Teranga Capital. L’idée étant ainsi d’attirer d’autres investisseurs : « près de 5 millions d’euros devraient être levés en dette et en capital auprès de fonds, banques, et business angels sur la période au bénéfice de jeunes PME dont les besoins sont compris entre 30 000 et 300 000 euros » note le texte.

L’USAID apporte son appui au programme via l’initiative PACE (Partnering to Accelerate Entrepreneurship) qui vise notamment à orienter les flux d’investissement du secteur privé vers les entreprises en création et à identifier des modèles innovants et durables de soutien à ces entreprises.