le-point-sur-la-4g_1202698

La ministre algérienne de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Imane Houda Feraoun, a officiellement lancé la 4G le 01 septembre dernier en Algérie, à Ouargla, une province située à 880 km au sud-est d’Alger.

« Le lancement de la 4G confirme l’engagement du gouvernement quant au lancement de ce service en date butoir, avant 2016, et sa disposition d’aller vers l’adoption d’un nouveau programme économique axé sur le développement des technologies de l’information et de la communication dans notre pays », a-t-elle ajouté.

En Algérie, la licence d’exploitation du réseau public de télécommunications mobiles de quatrième génération (4G) et de fourniture de services de télécommunications  a été octroyée à trois opérateurs de la téléphonie mobile, Algérie Télécom Mobile (Mobilis), Wataniya Télécom Algérie (Ooredoo) et Optimum Télécom Algérie (Djezzy).

Le montant de la contrepartie financière de la licence 4G est fixé à cinq milliards de dinars pour Mobilis (environ 40 millions d’euros), trois milliards de dinars pour Ooredoo et quatre milliards de dinars pour Djezzy.

Ce contenu pourrait également vous intéresser