jacobs

La filiale marocaine du groupe américain Jacobs Engineering SA (JESA), la plus grande entreprise d’ingénierie du royaume chérifien, est le nouvel entrant au projet de la Gare routière interurbaine d’Abidjan (GRIA). La firme a signé le 20 septembre, à Casablanca, un contrat d’assistance technique avec le groupe Dennis dont la filiale, SA2I, Société africaine d’investissement et d’infrastructures, conduit le projet.

JESA assumera la charge de Maitre d’ouvrage délégué du projet conçu sur le modèle des plus grandes gares européennes et qualifié de « bijoux architecturale » par le ministre ivoirien des Transports lors de son lancement en octobre dernier, sur le site de l’ancienne « casse » d’Adjamé, dans la capitale ivoirienne.

SA2I qui détient une convention de type BOT (Build, operate, transfert) pourra lever aisément, selon le groupe Dennis, les 74 millions d’euros nécessaire pour l’infrastructure (dont 30% de fonds propres) avec notamment l’appui de filiales locales de banques marocaines.

La GRIA présentera un bâtiment principal de près de 8 000 m², un grand hall de 3 140 m², des quais fermés construits sur 1,5 ha, un centre commercial sur 4 600 m², un parking etc. Il sera en tout bâti sur 25 hectares et pourra accueillir 25 millions de voyageurs par an, d’après un document consulté auprès du ministère ivoirien des Transports. Les travaux devraient effectivement démarrer en janvier 2017 pour prendre fin en août – septembre 2018.

Share Button