Par Bandiaré Ndoye

9841374-15912169

Suite à un appel d’offres international ouvert sur le marché, la  Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) a désigné l’opérateur allemand Giesecke et Devrient, leader sur le marché des technologies mondiales de la production et du traitement des billets, pour la fourniture d’un système de destruction et de briquetage des billets de banque. Annonce un communiqué publié ce lundi 26 septembre.

Pour l’heure, la durée et le montant de la prestation, financé sur « fonds propres » n’ont pas encore été révélés. Mais, rappelons qu’en 2015, l’institution financière avait rappelé l’une de ses missions consistant à veiller et assurer la disponibilité des signes monétaires dans les circuits économiques, et à préserver la confiance du public dans ces signes monétaires.

La BEAC procèdait jusqu’ici  à l’échange de billets et pièces ayant subi une forte altercation physique, ce qui rend difficile leur maintien dans les échanges, par rapport aux exigences de qualité souhaitée pour une bonne circulation fiduciaire de billets de banques.

 

Share Button