Alors que l’Etat du Cameroun lance cette semaine un emprunt obligataire par appel à l’épargne publique de 150 millirds de F, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a indiqué que 7,5 millirds de F seront prélévés dans le montant global pour financer le plan de relance de la Société de développement du Coton (Sodecoton).
 Cette entreprise, tout comme la filière coton au Cameroun, traversent une zone de turbulences. En effet, la Sodecoton a perdu 15 milliards de F en 2015. Elle enregistrait déjà 8 milliards de F de déficit en 2014.

L’entreprise a changé il y a quelque temps de directeur général et un plan d’investissement a été soumis par la Sodecoton au gouvernement camerounais pour lequel un accord de crédit de 30 milliards de F Cfa avait été octroyé, en plus des six milliards de F Cfa de subvention d’équilibre. Sur 118 milliards de F Cfa de chiffre daffaires, 78 milliards de F Cfa ont été reversés aux cotonculteurs et 33 milliards de F Cfa injectés en crédits agricoles, d’où la nécessité d’argent frais pour l’entreprise.

Ce contenu pourrait également vous intéresser