Par Bandiaré Ndoye

Collecte de noix de karité
Collecte de noix de karité

Le Burkina va bénéficier d’une enveloppe de 1,2 milliard de F CFA, un peu plus de 2 millions de dollars Us, de la part de la Banque Africaine de développement. Cette enveloppe répartie en deux servira à appuyer les secteurs de l’agriculture et de l’hydraulique du pays.

Le premier financement d’un montant de 700 millions de F CFA est un don de la Facilité africaine de l’eau (FAE) qui, sera consacré aux études préparatoires pour la valorisation du barrage hydraulique souterrain de Naré au centre-nord du pays.  Il servira également à la réalisation des travaux de réhabilitation des infrastructures connexes et l’aménagement du périmètre irrigué.

Le FAE est un organisme qui aide les pays africains à atteindre des objectifs fixés par la Vision africaine de l’eau d’ici 2025, par l’octroi de dons aux États pour soutenir les projets hydrauliques du continent.

Le second financement, d’un montant de 546,9 millions de F CFA  octroyé par le Fonds d’Assistance au secteur privé africain (FAPA) est destiné au développement d’une chaine de valeur dans les filières karité au Burkina. Pour ce faire, le FAPA compte renforcer les capacités des acteurs  ciblés constitués à 90% de femmes. Ce projet facilitera l’autonomisation économique des femmes burkinabé très actives dans cette filière.

Share Button