Assemblées de la BAD à Marrakech

 

.Par Mariata Dieng.

BMCE Bank du Maroc a annoncé ce lundi 26 septembre  une hausse de 18%  au premier semestre et  un bénéfice net attribuable aux actionnaires à 1,25 milliards de dirhams (129 millions $). Le résultat net consolidé bancaire a augmenté de 13 %  à 6,7 milliards de dirhams, grâce à des baisses de taux d’intérêt qui ont amélioré les marges sur le marché obligataire et l’activité d’intermédiation financière, a déclaré la banque  dans un communiqué.

Le résultat Brut d’Exploitation progresse, lui, de 18%, dépassant pour la première fois le Cap des 3 milliards de dirhams  (3 144 MDH contre 2 661 MDH au 30 juin 2015).

La banque réalise 64 % de son bénéfice au  Maroc, son principal marché contre  27 % dans le reste de l’ Afrique et 9 %  en Europe.

Avec d’autres établissements de crédits marocains, BMCE Bank  a,  au cours des dernières années, fait  face à une hausse des créances douteuses sur son marché domestique et en Afrique sub-saharienne. Le  coût total du risque a augmenté à 1,05 milliards de dirhams  au cours des six premiers mois de 2015 et des dispositions ont été prise pour la couverture de 74 % des créances douteuses, en hausse de 67 %  à la fin de 2015.

BMCE a rapporté 8,4 milliards de dirhams de mauvaises créances, en hausse de 7,3 milliards à la fin de 2015.

La banque  se prépare à lancer une filiale islamique Al Baraka Banking Group basée à Bahreïn après que le Parlement marocain a approuvé un projet de loi réglementant les banques islamiques et les questions de sukuk.

Share Button