La banque centrale saoudienne a annoncé dimanche qu’elle allait déposer environ 20 milliards de riyals (4,75 milliards d’euros) dans les banques commerciales et lancer deux nouveaux instruments sur le marché monétaire, afin d’endiguer la montée des taux d’intérêt provoquée par la chute des cours du pétrole.
Ces mesures visent à “soutenir la stabilité financière”, a-t-elle expliqué dans un communiqué.
La baisse des prix des hydrocarbures a fait fondre les recettes de l’Etat saoudien et les volumes de pétrodollars injectés dans le système bancaire du royaume. Les dépôts des banques commerciales, qui augmentaient sans interruption depuis des années, ont reculé de 3,3% en juin par rapport au même mois de 2015.
Cette évolution nuit à la liquidité du système bancaire et fait monter les taux interbancaires: le taux à un an saoudien a augmenté de plus de 1,5 point de pourcentage sur les 15 derniers mois.

Share Button