New York, le 22 septembre 2016 (CEA) – Investir dans les infrastructures transfrontalières africaines ne revient pas à prendre des risques, a déclaré lundi à New York M. Carlos Lopes, Secrétaire exécutif de la CEA. Le commerce et les infrastructures transfrontalières sont d’une importance capitale pour la concrétisation des ambitions d’intégration régionale africaines, a-t-il souligné, appelant les fonds souverains à soutenir le développement du continent en investissant dans des infrastructures durables destinés, selon lui, à devenir d’importants vecteurs de croissance.


French

Source: Uneca Fr

Ce contenu pourrait également vous intéresser