kia-motorsKia Motors va ouvrir une usine d’assemblage en Ethiopie. La multinationale a conclu ce jeudi un partenariat avec Belayab Motors, une entreprise locale, et a annoncé dans la foulée qu’elle envisage  des opérations similaires en Afrique, apprend-t-on auprès de Reuters.

 
« Il est important de pénétrer le marché africain. Nous examinons également les perspectives d’ouverture des usines similaires en Algérie et d’autres pays », a indiqué Soon Nam Lee, président du Moyen-Orient et Afrique du constructeur coréen, cité par Reuters.
 
L’unité qui sera basée dans la ville d’Adama, au sud de la capitale Addis-Abeba, va annuellement  « produire 3 000 véhicules », un niveau qui « pourrait passer à 9 000 », selon Fikadu Girma, directeur général de Belayab Motors.
 
Kia, qui ne disposait jusque-là que d’une usine au Nigeria, espère ainsi prendre pied dans la partie Est du continent.
 
L’Éthiopie qui produit environ 8 000 véhicules par an pour son marché, via notamment les firmes chinoises Lifan et Geely,  ambitionne de devenir  l’un des principaux producteurs automobiles du continent.
 
L’installation est prévue pour être opérationnelle dès janvier 2017.
Share Button