screenshot_2016-09-21-14-38-51-1

Une nouvelle  usine de ciment verra bientôt le jour au Mali si l’on en croit au protocole d’accord signé le 16 septembre dernier à Bamako entre le gouvernement du Mali et les responsables de la société Gaia Equity LTD.

 

 La nouvelle cimenterie sera construite à Guinbane (cercle de Diéma dans la région de Kayes) pour un coût de plus de 330 millions de dollars soit 200 milliards de F CFA. Ce  projet est co-piloté par des investisseurs de quatre pays à savoir : la Chine, l’Inde, l‘Arabie Saoudite et la Palestine.

 

Cette usine sera la  2ème  unité de cimenterie intégrée dans la région de Kayes après celle de « Diamond Cement » dans le cercle de Bafoulabé.

 

Selon les autorités maliennes, la cimenterie aura une capacité  de production annuelle de  3 millions de tonnes  de ciment par an, soit plus de  5000 tonnes par jour. Et elle devra réduire considérablement l’importation du ciment dans ce  pays qui est évaluée  à plus de 3 millions de tonnes par an.

Aussi, elle permettra sans doute de jouer, par le jeu de la concurrence, sur le coût jusqu’à présent très élevé, malgré la présence d’autres cimenteries. Selon les responsables de la société Gaia Equity LTD, l’usine va créer plus de 450 emplois directs et 700 emplois indirects.