Par Bandiaré Ndoye

b23y2610

La côte d’Ivoire bénéficie d’un prêt de 120 milliards de FCFA de la Banque islamique de développement (BID). L’annonce a été faite ce mercredi par Yao Koffi, Directeur de cabinet du ministère du plan et du développement, à l’occasion du lancement du forum africain sur la finance islamique.

« La coopération entre la Côte d’Ivoire et les institutions islamiques s’est donc intensifiée ces  cinq dernières années, puisque 597 millions de dollars avaient été investi pour financer 17 projets actifs au pays », a fait savoir Yao Koffi en ajoutant qu’ « à ce jour, les interventions dont la Côte d’Ivoire bénéficie de la part de la BID s’élèvent à 241,32 millions de dollars, soit 120,66 milliards de FCFA. »

La BID a également injectée 1,8 milliards de dollars dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement 2016-2020. En sus de ce financement, la BID avait annoncé une contribution de 172,5 millions de dollars sur les 422 millions de dollars sollicités par la Côte d’Ivoire, dans le cadre du financement de la baie de cocody.

Le gouvernement ivoirien bénéficie depuis 2004 du soutien des organisations islamiques pour le financement de ces différentes actions de développement, notamment dans les secteurs de l’assainissement, du transport, des infrastructures, de la santé de l’éducation, entre autres.