telephonieLa Côte d’Ivoire a annoncé ce mercredi le choix du libyen LPTIC comme 4ème opérateur de téléphonie mobile après le retrait en avril dernier des licences de 4 autres petits opérateurs du secteur. Le gouvernement a « approuvé » et donné son accord pour la finalisation du processus d’attribution de la quatrième licence de téléphonie mobile, a indiqué Bruno Koné au sorti du conseil des ministres hebdomadaire.

 
Selon le porte-parole du gouvernement, le modèle économique, les assurances par rapports aux engagements d’investissement et de reprises d’une partie des sociétés n’opérant plus, ont entre autres été les critères qui ont militées en faveur du groupe libyen. Et dans un contexte où le taux de pénétration a passé la barre de 100%, ce dernier a souligné la volonté d’accorder « des facilités », conformément à la réglementation en vigueur,  au nouvel arrivant sur un secteur déjà compétitif.
 
LPTIC qui avait déjà acquis les actifs du défunt GreenN disposera d’une licence globale intégrant la 4 G.
 D’après les chiffres du régulateur (ARTCI), Orange, MTN et Moov se partagent un parc évalué à 25,2 millions d’abonnés mobiles fin juin.
Share Button