une33
Numéro 33 de Financial Afrik, en kiosque du 15 septembre au 14 octobre 2016:
Le focus  de cette édition porte sur les « PPP« , leur mode de financement et leur cadre d’exécution.
Nous avons mis en exergue le cas des 16 projets prioritaires du PIDA. La difficulté de mise en oeuvre de ces infrastructures d’intégration et la faible implication du secteur public africain n’intime pas à l’optimisme. Pages 10-13.


Ce numéro aborde aussi divers sujets tout aussi intéressants:
En page 2,  les exclusivités et les  temps forts du mois.  Du  jeu de yoyo de l’action d’Ecobank, à  l’intérêt de la Banque Mondiale pour la pêche africaine en passant par le prochain rendez-vous du continent avec le Fonds Vert, retrouvez l’essentiel des faits du mois.

Dans sa chronique mensuelle sur la sécurité, l’expert Pierre Deval  touche en tabou en parlant des trafics, contrefaçons et mauvais matériaux utilisés dans le bâtiment en Afrique: « Paradoxe ! Alors même que toute la profession se plaint de la concurrence déloyale des produits chinois, les tromperies sur la qualité et la sécurité des matériaux et équipements de la
construction demeurent un sujet tabou dans la filière du bâtiment. Pourtant, le problème n’est pas nouveau ». Page 4

-Notre éditorial  consacré au Gabon et à la démocratie africaine en générale, a été rédigé avant que l’opposition ne dépose son recours.  « Il y a d’une part un président réélu, certes sur une courte tête, mais avec la validation des institutions prévues à cet effet, à savoir la commission électorale permanente (CENAP) et la Cour Suprême. Il y a de l’autre, un opposant qui invoque une fraude à grande échelle. Et des faucons adeptes de la «violence
légitime» à leurs yeux plus efficace que des institutions «inféodées au pouvoir». Entre ces positions irréconciliables, il y a la fameuse communauté internationale et l’Union Africaine ». page 5 Sur le même sujet, lire « Le Gabon à la croisée des chemins  » en page 15.

-Tunisie, Fadel Abdel Khefi, l’homme des défis. Ce diplômé de la Faculté des Sciences économiques  vient d’être nommé au poste de ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale à la faveur du dernier remaniement. Que peut-il faire? Page 8

Togo, le cas Alberto Olympio.  faux pas financier pour un opposant politique connu. Explosif.

Les  enjeux  financiers de  la COP22.  Après dix jours sur le théâtre des opérations, nous vous faisons le point sur les potentielles retombées financières du rendez-vous du climat et du développement durable.
page 17-19.

-Le supplément Vivafric sur le développement durable livre les derniers développements du secteur. 20-21

Sénégal, la Suneor après le passage de l’Ouragan Jaber. Page 22

Dans « Y a pas que la Finance », Maria Nadolu nous transporte à Beyrouth, 10 ans après les bombardements israéliens.
Share Button