Nassa club
Idrissa Nassa, PDG de Coris Bank International.

Coris Bank International est plus que jamais aux portes de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).  En effet, le Conseil  Régional de l’épargne publique et des marchés financiers ( CREPMF), en sa 67 ème  session tenue à Abidjan le 08 septembre,  a autorisé l’offre publique de vente ( OPV ) des actions de Coris bank international.

 

L’opération porte sur 20% du capital et devra être lancée d’ici la fin octobre. Le chef de file de l’OPV est Coris Bourse,  la SGI du groupe, dirigée par Yacouba Saré et le syndicat de placement sera constitué de toutes les SGI agréés de l’uemoa . Tous les investisseurs pourront s’informer auprès de la SGI la plus proche .

Très attendue par le marché, cette introduction en Bourse est une  grande opportunité offerte à l’ensemble des investisseurs de tous les pays de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine)  d’investir dans l’une des banques les plus rentables de l’union. Grâce au leadership éclairé de son PDG, Idrissa Nassa, CBI est devenue une référence en Afrique de l’Ouest tant en terme de développement du réseau que du retour sur investissement.  Pour rappel, les résultats  des 3 dernières années de Coris bank ont toujours été au dessus de 15 milliards de Fcfa  net  d’impôts.

CBI est née de la transformation d’un établissement financier : la Financière du Burkina (FIB). Créée en 2008 et troisième banque du Burkina en termes de total bilan, Coris Bank International (CBI) est une banque à vision panafricaine. Elle développe l’ambition d’être la banque de référence pour l’accompagnement des PME/ PMI en Afrique. Pour cela, une stratégie de développement externe par la création de filiales et de succursales est mise en place et a débuté avec l’obtention de l’agrément et l’ouverture effective des filiales bancaires en Côte d’Ivoire, au Mali et au Togo respectivement en 2013, 2014 et 2015. Le capital de CBI a aussi été ouvert à des institutions financières internationales avec l’entrée de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) dans l’actionnariat. En 2012, CBI a renforcé sa position d’acteur incontournable du système bancaire burkinabé dans le financement de l’économie locale en atteignant 18% de part de marché. Le capital social de la banque est passé de 5 milliards FCFA à 10 milliards en 2010 et de 10 milliards à 25 milliards en 2013.

Avec un bilan qui s’élève à 648 milliards de FCFA à fin 2015, soit plus d’un milliard d’USD, et 37 agences (dont 19 à Ouagadougou et 18 en province), Coris Bank International (CBI) occupe la troisième place sur treize banques au Burkina Faso, en termes de total bilan.

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser