Par Bandiaré Ndoye

screenshot_2016-09-09-14-21-22-1

La compagnie des bauxites de Guinée (CBG) vient de bénéficier d’un prêt de 200 millions de dollars de la part de la Société financière internationale (IFC). Ce financement entre dans le cadre d’un vaste programme d’expansion d’une valeur d’un milliard de dollars.

Ce financement comprend un prêt de 135 millions de dollars sur fonds propres et un prêt de 65 milliards de dollars de son programme Managed Co Lending Porfolio Program . Il servira notamment aux travaux d’extension de sa mine de Sangaredi en exploitation de 1973, et qui contient des gisements fournissant de forts taux de teneur en bauxite.

Il servira également à augmenter le taux d’extraction et la surface d’exploitation de le CBG en Sangaredi, et à accroitre la capacité de la ligne ferroviaire de 120 km exploitée par l’entreprise minière et ferrée, qui relie sa mine de bauxite et le port industriel de Kansar sur la côte Atlantique.

Le plan d’expansion vise à accroitre les capacités de production de la CBG de 13,5 millions de tonnes par an à 18,5tonnes à l’horizon 2018. Le prêt est assorti d’une maturité de 15ans, soit trois fois plus que les maturités qui sont normalement servies au secteur privé guinéen.

La Guinée compte 28% des réserves mondiales de bauxite, une ressource qui sert de matière première pour la production d’aluminium , nécessaire dans l’aéronautique, les emballages et les véhicules à faibles consommation.

Share Button