Bruno Koné, Ministre de l'Economie numérique et de la Poste

La création de la Caisse de dépôt et de Consignation (CDC) en Côte d’Ivoire enregistre de grandes avancées. Le gouvernement a adopté ce 7 septembre une communication relative à la synthèse des rapports de missions de Benchmarking conduites au Maroc, en France et au Canada, les pays choisis pour servir de modèle.

« L’émergence en perspective de notre pays nécessite des besoins de financement importants pour des investissements longs et parfois risqués, non couverts par le système financier classique » explique le communiqué du gouvernement. Et la mise en place d’une Caisse des Dépôts et de Consignations, « offre une capacité de projection à long terme des financements mobilisables avec une faculté de rentabilité différée et des primes de risques plus faibles ».

L’idée est donc de pallier le faible niveau de crédits à long terme qui reste marginal dans le système financier ivoirien. A fin novembre 2015, sur les 4 136 milliards FCFA de crédits en cours, seuls 3,6% étaient des prêts à long terme, avait déploré le ministre Bruno Koné au sortir du conseil  des ministres du 2 mars dernier.

Il a été recommandé à l’ensemble des ministres concernés par le projet de prendre en compte les recommandations issues desdites missions dans la poursuite des travaux de création de l’institution.

Ce contenu pourrait également vous intéresser