screenshot_2016-09-09-08-45-02-1

L’agence de notation Bloomfield Investment a amélioré à A+ (contre A antérieurement) la note financière à long terme du Port autonome d’Abidjan et reconduit  le A1- sur le court terme avec des perspectives stables dans chacun des cas.

Sur le long terme, « la qualité de crédit est élevée et les facteurs de protection sont bons », justifie l’agence. Sauf en « période de pression économique » où les facteurs de risques sont « plus importants ».

A court terme, la « certitude de remboursement en temps opportun » est « élevée » et « les facteurs de liquidité sont forts et soutenus par de bons facteurs de protection des éléments essentiels ». En outre, « les facteurs de risque sont très faibles ».

Le port d’Abidjan jouit d’un contexte économique et un climat politique favorable à l’activité portuaire, des avancées du projet de modernisation et d’extension en cours, d’un trafic en hausse, d’une autonomie financière qui se consolide, entre autres, souligne Bloomfield. Cependant, il reste notamment à surveiller les indicateurs de performance en baisse, un système de facturation à améliorer, un niveau d’endettement en hausse continue et une trésorerie nette en baisse, avance le rapport.

Pour rappel, le port autonome d’Abidjan a enregistré un trafic de 21,47 millions de tonnes de marchandises au cours de l’année écoulée, en hausse de 3% par rapport à 2014, pour un chiffre d’affaires de 79,59 milliards FCFA et un résultat net de 11,47 milliards FCFA.

Ce contenu pourrait également vous intéresser