Screenshot_2016-09-07-11-31-48-1

Attijariwafa Bank pourrait bientôt compter à son actif la Banque Barclays Egypt. Selon l’agence de presse Reuters qui donne l’information, le groupe bancaire présidé par Mohamed El Kettani se positionne pour racheter la filiale égyptienne de Barclays. 

Barclays Egypt avait en effet annoncé son intention de mettre en vente sa branche égyptienne dans le sillage d’un plan structurel mis en place par son président Jes Staley. Le but étant de dégager davantage de dividendes pour les actionnaires.

En plus de Attijariwafa Bank, Emirates NBD (Dubaï), un des plus grands groupes bancaires du moyen orient, s’est lui aussi positionner comme intéressé. Toujours selon les sources de l’agence de presse, le coût de Barclays Egypt avoisinerait les 400 millions de dollars. Les parties intéressées avaient jusqu’à la fin du mois d’août pour déposer leur offre.

Le Groupe Attijariwafa bank avait déjà fait savoir son intérêt pour Barclays Egypt depuis mars dernier, via son directeur général, Ismail Douiri. Une manière pour le premier groupe bancaire marocain  de se positionner sur le marché égyptien, pour ensuite s’étendre sur toute l’Afrique,  puisque déjà présent dans une dizaine de pays du continent (Tunisie, Sénégal, Burkina-Faso, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Côte-d’Ivoire, Congo, Gabon,Cameroun, Togo et Niger).

Ce contenu pourrait également vous intéresser