Screenshot_2016-09-06-10-31-48-1

Sanlam Kenya, la filiale au Kenya du groupe d’assurance sud-africain Sanlam, a réalisé une perte de 129 millions de shillings au terme du premier semestre 2016 (environ 1 millions d’euros), comparée à la marge nette positive de 284 millions de shillings (environ 2 millions d’euros) réalisée au cours de la même période en 2015.

Il faut noter que c’est Pan African Insurance Holding qui a été récemment rebaptisé Sanlam Kenya en aoû. Les ventes de propriétés immobilières ont décru à 40 millions de shillings, contre 642 millions à la même période en 2015. La valeur nette de certains de ses actifs a reculé. Les charges ont augmenté et les revenus de certains portefeuilles d’investissements n’ont pas été au rendez-vous souhaité.

Les primes brutes ont baissé de 5% à 2,4 milliards de shillings, en raison de la rude compétition qui contraint les assureurs à réduire les tarifs de leurs services au Kenya. Parmi les projets envisagés, une nouvelle forme de distribution de ses produits d’assurance-vie, via le téléphone mobile. Comparativement au premier semestre 2015, ils ont baissé de 19%.

Share Button