M. Babacar Diagne, Ambassadeur du Sénégal aux États-Unis

La signature des deux accords de financement a été effectuée le 31 août au siège de la banque à Washington, entre la Directrice des opérations de cette institution financière, Mme Louise Cord, et l’ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis, M. Babacar Diagne.

Les deux accords de financement (100 millions de dollars, soit 50 milliards de F CFA) sont destinés à l’amélioration de la fourniture d’électricité et à la mise en place d’un projet régional d’amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest.

Selon l’institution de bretton woods, les 70 millions de dollars concernant le premier accord (35 milliards de francs Cfa), seront injectés dans le cadre du projet d’appui au secteur de l’électricité du Sénégal (PASE).

Ainsi, le second volet à savoir les 30 millions de dollars (15 milliards de F CFA) seront orientés vers le projet régional d’amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest (Redisse).

Ce projet régional vise à accompagner le Sénégal dans le renforcement de ses capacités intersectorielles, nationales et régionales pour assurer une meilleure collaboration en matière de surveillance des maladies et de préparation aux épidémies en Afrique de l’Ouest.

Ce contenu pourrait également vous intéresser