Par Bandiaré Ndoye

tomate-transformation

Le groupe Agronomix a annoncé, ce samedi l’intention de construire trois nouvelles usines de transformation de tomates et de fruits en Côte d’Ivoire. Deux de ces usines seront implantées à Yamoussoukro et l’autre à Abengourou dans l’est du pays pour un montant total de plus de 16 milliards de FCFA, soit 25 millions d’euros.

Selon Joël Amani, Directeur général adjoint de cette entreprise ivoirienne : «  il y a une usine de transformation de cacao qui sera implantée à Abengourou, une autre, prévue à  Koriakro (Yamoussoukro) destinée à la transformation de la tomate, et une nouvelle unité de conditionnement de légumes et de fruits divers qui sera également implantée à Yamoussoukro ».

Au-delà de l’aspect transformation des fruits et légumes, Agronomix prévoit de créer 600 emplois directs et 400 emplois indirects dont 1000 emplois potentiels en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi l’entreprise décide de recruter sur place à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative du pays, des ingénieurs, des statisticiens et des chimistes sortant de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny.

Des études d’impact environnemental ont été déjà effectuées sur les sites devant abriter ces usines. D’ici la fin de l’année, le matériel arrivera à Abidjan pour la construction de ces unités dont l’opérationnalité est prévue pour l’année prochaine.