Par Mariata Dieng

SOUTH AFRICA - OCTOBER 25: The Standard Bank logo is displayed at a branch in Rosebank, Johannesburg, South Africa, on Thursday, Oct. 25, 2007. Industrial & Commercial Bank of China Ltd. will pay 36.7 billion rand ($5.6 billion) for a 20 percent stake in Standard Bank Group Ltd., Africa's largest bank, in the biggest overseas acquisition by a Chinese company. (Photo by Naashon Zalk/Bloomberg via Getty Images)

Standard Bank, la plus grande banque d’Afrique par actif, a noué un partenariat avec le service d’information et d’évènementiel TMT Finance pour le lancement de la conférence TMT Finance Africa Lagos 2016, qui rassemblera les principaux décideurs africains du secteur télécom, média et technologie (TMT) à Lagos le 20 Septembre 2016.

L’évènement a lieu alors que l’investissement, l’innovation et l’activité des fusions et acquisitions s’accélèrent à travers l’Afrique, et en particulier au Nigeria, avec Lagos largement considéré comme le hub central pour les technologies de l’innovation et l’investissement en Afrique.

« Étant une des banques majeures du secteur TMT en Afrique, nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce partenariat avec TMT Finance pour cet évènement qui rassemblera à Lagos au Nigeria les entreprises essentielles du secteur des télécom, media et technologie, ainsi que des investisseurs et conseillers financiers, » a déclaré la directrice mondiale TMT de Standard Bank Nina Triantis, qui prendra la parole lors du TMT M&A Panel, un des panels clefs de la conférence.

Les transactions actuellement couvertes par TMT Finance News comprennent la revue stratégique des actifs de Millicom en Afrique, la vente de Neotel à Liquid Telecom, l’expansion du réseau de fibre de Google dans divers pays, diverses levées de fond, la consolidation d’Orange en Afrique de l’ouest et la possible entrée en bourse de la fintech InterSwitch.

« L’investissement et les transactions dans le secteur des TMT ne faiblissent pas en Afrique, avec beaucoup d’entreprises à travers le continent considérant des options stratégiques, une croissance accompagnée par divers tours de financement d’origine verticale, par dette privée, en capital-risque, en M&A ou par entrée en bourse, » a dit Triantis. « Le marché de la dette continue de soutenir les entreprises qui se portent bien en Afrique, malgré des difficultés dans beaucoup de pays africains dans un contexte d’incertitude globale,» a-t-elle ajouté.

L’évènement permettra a plus de 60 dirigeants d’entreprises, parmi les plus actives et innovantes, ainsi que des investisseurs et conseillers financiers de prendre la parole. On retrouvera parmi eux IHS Towers, Airtel, Standard Bank, Etisalat, MTN, Vodacom, Africa Internet Group, Ringier, iRoko, MainOne, iPNX, Spectranet, Fibersat, Citi, Convergence Partners, Standard Chartered PE, Carlyle, Africa Capital Alliance et Emerging Capital Partners.

La conférence comprend cinq débats de décideurs, cinq présentations, huit tables rondes et cinq sessions de networking.