Screenshot_2016-08-31-13-19-02-1

Le Sénégal a déposé le 25 août 2016 dernier, les instruments d’adhésion à la Convention 108  pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel (STE n°108) et à son Protocole additionnel, concernant les autorités de contrôle et les flux transfrontières de données (STE n°181).

Dès lors, le Sénégal devient ainsi le 50ème Etat partie de la Convention et le deuxième Etat africain à ratifier la dite convention après l’Ile Maurice. L’information a été rendue publique ce 31 août  dans un  communiqué de la commission de protection des données personnelles (CDP).

Ainsi, la convention et son protocole additionnel entreront en vigueur au Sénégal à partir du  1er Décembre 2016.

 

L’adhésion allège les procédures de conformité à la législation sur la protection des données à caractère personnel. La Convention renforce ainsi le cadre juridique sénégalais, et le protocole additionnel créé un espace commun naturel d’échange et de facilitation des flux transfrontières de données.

Ce contenu pourrait également vous intéresser