Par  Mariata DIENG

FItch

Dans un communiqué publié vendredi 26 aout, l’agence de notation Fitch Ratings a confirmé les notes de défaut émetteur à long terme en devises étrangères de la Tunisie à ‘BB-‘ avec perspectives négatives. Les notes d’émission d’obligations non adossées à des devises étrangères ont également été confirmées à ‘BB-‘.

L’agence explique cette notation par la faible croissance économique dans le contexte des risques de sécurité, avec le soutien international solide, qui fournit des liquidités en devises, et le consensus politique qui a préservé la stabilité relative après la révolution de 2011.

Selon Fitch, le PIB de la Tunisie devrait enregistrer une croissance de 1,2% en 2016, contre une croissance de 4,5% en 2010. Cette croissance reste en dessous des attentes et s’explique principalement par le ralentissement du secteur touristique, le recul de la production agricole après une année 2015 record mais également la chute du dinar tunisien face à ses principales contreparties (-12% face au dollar depuis le début de l’année).