antananarivo-madio-no-tanjona-ka-tadidio

Le plan de financement de la Banque africaine de développement (BAD) pour le Madagascar a été prolifique ces dernières années. L’institution financière panafricaine a en effet injecté un montant de 1,8 milliards de dollars américains au cours des cinquante dernières années dans ce pays.

En visite officielle depuis hier 29 août à Madagascar, le président du groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a soutenu que cette somme a été utilisée dans plusieurs projets touchant différents domaines comme l’agriculture, l’énergie, l’eau potable, la santé, l’éducation, les routes ou encore la gouvernance.

Aujourd’hui, le portefeuille actif du groupe de la BAD pour le Madagascar comprend dix opérations, pour un montant d’engagement de 250 millions de dollars américains. La BAD entend intensifier sa coopération au cours des trois et quatre prochaines années, de plus de 600 millions de dollars américains pour le développement du pays.

Ce contenu pourrait également vous intéresser