0508-39948-le-cameroun-a-produit-269-495-tonnes-de-cacao-au-cours-de-la-campagne-2015-2016_L

La production ivoirienne de cacao va chuter de 100 000 tonnes à fin septembre, soit au terme de la campagne 2015-2016, à 1,7 million de tonnes, après avoir atteint un record de 1,8 million de tonnes en 2014-2015, a rapporté ce lundi Bloomberg, citant le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné.
En cause, des vents secs et une période de sécheresse plus longue que prévue qui ont affecté la « quantité et la quantité du cacao ». Mais avec le retour des pluies en juillet dans les zones de production, le pays table sur une récolte de 1,75 million de tonnes pour la prochaine campagne 2016-2017 qui s’ouvre en octobre prochain a-t-il indiqué.

Maintenir l’endettement à moins de 41% du PIB

Par ailleurs, Adama Koné a souligné que le pays prévoie lever au total 550 milliards FCFA sur le marché régional au cours de l’année, en plus des 150 milliards FCFA d’obligations islamiques actuellement en cours de mobilisation.

Il a en outre fait savoir que le pays n’envisageait se présenter sur le marché international pour ses emprunts qu’en cas de manque de liquidité sur le marché régional. Ce, en raison de la forte hausse du dollar par rapport à l’euro, qui a bondi de +7,4% depuis début 2015, période où le pays avait émis avec succès son premier eurobond, souligne l’agence. L’objectif visé, explique en effet l’argentier ivoirien, est d’éviter que la dette ne dépasse le « seuil de 41% du PIB ».

Ce contenu pourrait également vous intéresser