6

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) a octroyé aux sociétés africaines d’affacturage des lignes de crédit d’un montant de 83 millions de dollars, a annoncé Kanayo Awami, Directrice du commerce intra-africain d’Afreximbank.

Le montant annoncé lors de l’atelier de sensibilisation organisé le 25 aout à Abidjan (Cote d’Ivoire) par Afreximbank pour promouvoir la Loi type sur l’affacturage, permettra aux bénéficiaires de disposer d’un accès à des liquidités et une protection contre les risques de paiement dans leurs activités.

Le montant approuvé comprend entre autres 23 millions de dollars pour les sociétés d’affacturage en Mauritanie, 35 millions le Sénégal, 5 pour  l’Ile Maurice, 10 l’Afrique du Sud et 10 millions de dollars le Zimbabwe. Elle a annoncé que des lignes de crédit sont en cours d’évaluation étaient des institutions basées au Burkina Faso, Kenya, Égypte, Botswana,  Cameroun, Maurice, et la Zambie.

Kanayo Awani a par ailleurs noté que l’Afrique ne représente que 0,7% des 2,3 milliards d’euros de transactions d’affacturage du monde en 2015. L’Afrique du Sud, la Tunisie, le Maroc, l’Égypte et l’Ile Maurice totalisent la quasi totalité des opérations africaines. Toutefois, l’Afrique dispose de larges possibilités, avec des volumes d’affacturage qui devraient passer de 24 milliards d’euros en 2012 à 90 milliards d’euros en 2017 et 200 milliards d’euros en 2020.

Ce contenu pourrait également vous intéresser