IMG_6743(2)

Le Chef de l’Etat ivoirien s’est entretenu ce vendredi, à Nairobi au Kenya, avec Shinzo ABE, le Premier ministre japonnais. Les échanges ont porté sur le développement des relations entre le Japon et la Côte d’Ivoire, et sur la nécessité d’aller plus loin dans l’industrialisation et la diversification des économies des pays africains, indique la présidence ivoirienne.

Les deux personnalités ont exprimé en outre le désir de consolider et renforcer les échanges entre leurs pays ; des échanges qui ont enregistré un bond 34,4% en 2015, à 129,2 milliards FCFA, soit 196,6 millions d’euros.

Alassane Ouattara a, à l’occasion, échangé avec des chefs d’entreprises japonaises sur des projets relevant du domaine de la santé, de la transformation des produits agricoles, de l’eau potable et du gaz. Il a annoncé par ailleurs l’arrivéeprochaine à Abidjan d’investisseurs japonais intéressés par divers projets spécifiques.

« Un pays qui intéresse le Japon »

La Côte d’Ivoire est un « un centre régional important qui intéresse le Japon » avait confiéen mai dernier, KatsumiHirano, vice-président de JETRO, l’organisation japonaise du commerce extérieur, qui organisait une visite de prospection d’une trentaine d’entreprises nippones de premier plan à Abidjan.

Un séjour durant lequel ces firmes avait manifesté un intérêt notamment pour le secteur des infrastructures et des mines.

Ce contenu pourrait également vous intéresser