Par Mariata Dieng

L’Etat du Niger sollicite le marché financier régional par un appel public à l’épargne à travers l’émission d’obligations adossées à un Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC), pour un montant global de 38 808 160 000 FCFA.

Cette opération d’une durée de 5 ans, offre un taux de rémunération de 6,5% par an. Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 septembre 2016. Les fonds qui seront levés sont destinés à l’apurement des reliquats à payer au titre de la dette intérieure du Niger, la restructuration de la confiance du secteur privé national ainsi que la redynamisation de l’économie nigérienne.

Ce contenu pourrait également vous intéresser