Par Mariata Dieng

L’Etat du Niger sollicite le marché financier régional par un appel public à l’épargne à travers l’émission d’obligations adossées à un Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC), pour un montant global de 38 808 160 000 FCFA.

Cette opération d’une durée de 5 ans, offre un taux de rémunération de 6,5% par an. Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 septembre 2016. Les fonds qui seront levés sont destinés à l’apurement des reliquats à payer au titre de la dette intérieure du Niger, la restructuration de la confiance du secteur privé national ainsi que la redynamisation de l’économie nigérienne.

Share Button