Par Bandiaré Ndoye

oignon-importé

Après une période de gel allant du mois de Février au mois d’Août, le gouvernement sénégalais a autorisé aux importateurs d’oignons à reprendre du service. L’information a été donnée par le Directeur Général de l’agence de régulation des Marchés (ARM), Amadou Abdoul Sy.

Cette période de gel instaurée par le gouvernement a permis aux producteurs locaux de maitriser les difficultés de l’oignon local face à la concurrence. Cela a aussi permis à l’Etat du Sénégal de garantir la stabilité des prix pour ensuite atteindre l’autosuffisance.

Selon la Direction de l’horticulture, le Sénégal produit environ 367 500 tonnes d’oignons. Une production largement suffisante pour couvrir les besoins en consommation estimés à 240 000 tonnes.

Ce contenu pourrait également vous intéresser