alger-jaime-500x318

L’Algérie est en proie à un déficit commercial qui ne cesse de s’aggraver. D’après les données publiées par le Centre national algérien de l’informatique et des statistiques des Douanes, le déficit commercial de l’Algérie s’est aggravé de 26,5% au terme des sept premiers mois de l’année en cours par rapport à la même période en 2015 pour atteindre 11,9 milliards de dollars.

Ce déficit commercial s’explique par une baisse considérable de 31,5% des exportations qui sont passées de 22,1 milliards de dollars à 15,14 milliards. Pour ce qui est des importations, elles ont diminué à un rythme plus lent, en baisse de 14,1% par rapport à fin juillet 2015. Ces importations se sont établies à 27 milliards de dollars.

En effet, le taux de couverture des importations par les exportations recule à 56% durant les sept premiers mois de l’année en cours contre 70% pour la même période de l’année 2015.

Ce contenu pourrait également vous intéresser