Par Bandiaré Ndoye

9840820-15911199

L‘autorité marocaine du marché du capitaux (AMMC) a approuvée, l’offre publique d’achat de 37,69% du capital de Ciments du Maroc par HeidelbergCement. L’opération représente la deuxième après la finalisation de l’alliance Lafgarde-Holcim en 2005.

L’objectif du cimentier Heidelberg France SAS, est d’augmenter sa position sur le marché concurrentiel mondial. La cession portera sur 5.441.450 actions pour un montant total  de 6,1 milliards de dirhams, soit 557 millions d’euros. Selon un communiqué de l’AMMC, l’offre s’étalera du 29 Août au 06 Septembre  2016.

Au Maroc, l’Acquisition par HeidelbergCement France SAS de 45% du capital et des droits de vote d’Italcementi, la maison-mère des Ciments du Maroc, s’est traduite par une prise de participation indirecte, dans les Ciments du Maroc, à hauteur de 62,31% des droits de vote ; et par le franchissement indirect, à la hausse, du seuil de 40% des droits de vote entrainant l’obligation de déposer une offre publique d’achat sur les actions des Ciments du Maroc.

Pour rappel,  la fusion Holcim-Lafgarde a été validée en 2015, jour de l’annonce de la fusion de leurs filiales marocaines. La capitalisation cumulées des deux groupes à la bourse de Casablanca dépassait les 38 milliards de dirhams (3,5 milliard d’euros), dont 9 milliards pour Holcim Maroc.

Ce contenu pourrait également vous intéresser