Business meeting

Dans l’édition 2016 de son étude CEO Global Outlook : Now or Never, le cabinet de conseil KPMG éclaire l’horizon du monde des affaires sur les grands bouleversements attendus ces trois prochaines années à partir d’une enquête réalisée auprès de grands patrons d’entreprise.

1 268 CEO en provenance notamment d’Allemagne, de Chine, de France, de Grande Bretagne ou encore des Etats-Unis et générant 500 millions à plus de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires, ont été interrogés sur la période allant du 15 mars au 29 avril dernier.

Ces chefs d’entreprises, tous confiants en l’avenir, soutiennent à 72% que les trois prochaines années seront cruciales pour leur entreprise, plus que les 50 dernières années. Et pour raison, les grands changements attendus dans l’environnement économique. Ces changements seront induits par « la technologie, les consommateurs connectés et la convergence du secteur. Ces trois forces vont bouleverser les modèles d’affaires, brouiller les lignes entre les industries et entreprises et exigent une nouvelle façon de penser les affaires. Beaucoup de ce qui va arriver est inédit » note l’étude. Et les auteurs de prendre les exemples d’Uber et de AirBnB qui ont fait bouger les lignes dans le transport et le tourisme.

« Seules les entreprises et les industries qui accepteront d’engager des réformes seront plus compétitives, gagneront en efficacité et obtiendront les faveurs de nouveaux consommateurs numériques » a souligné John Scott, vice-président, KPMG International. « Cette période sera encore plus difficile, car il faudra se placer dans un environnement qui est toujours caractérisé par des incertitudes économiques, géopolitique et réglementaire » a-t-il poursuivi.

« Avec la vitesse des changements, il est de plus en plus difficile d’avoir une vision fiable à long terme, ou même moyen terme. Mais l’attente n’est pas une option : vous ne pouvez pas attendre jusqu’à ce que vous ayez un niveau satisfaisant de clarté, parce que vous pourriez ne jamais l’obtenir », a renchéri Stephen Hasty, Global Transformation Leader à KPMG International.

Ci-dessous les opinions exprimées sur différents thèmes.

De grands changements attendus

41% des chefs d’entreprise prépare de profondes mutations dans leurs organisations pour les 3 prochaines années, afin de saisir de nouvelles opportunités. Ce nombre est en hausse de 29% comparativement au rapport de 2015. 72% des CEO soutiennent que les trois prochaines années seront plus critiques pour leur industrie que les 50 dernières années.

Optimisme

89% des CEO estiment qu’ils peuvent réussir à transformer leur entreprise et sont donc confiants quant aux perspectives de croissance. 86% croient aux perspectives économiques de leurs pays d’origine, 85% en leurs entreprises et 80% en l’économie mondiale.

Sécurité informatique
30% estiment que les risques informatiques seront la principale menace pour leur entreprise au cours des trois prochaines années. Ils reconnaissent qu’il y a des efforts à faire pour protéger leurs organisations et 72% ne se sentent pas en mesure de faire face à une cyberattaque.

Innovation

Une grande majorité des chefs d’entreprise reconnaissent la nécessité importante de favoriser une culture de l’innovation, répondre rapidement aux opportunités offertes par la technologie et investir dans de nouveaux procédés. 77% soulignent qu’il est impérieux d’inclure l’innovation dans la stratégie de l’entreprise avec des objectifs clairs et précis.

Technologie

La technologie va accélérer et induire de grandes mutations dans le monde des affaires en termes de nouvelles possibilités. 77% des CEO se préoccupent de l’adaptation de leur compagnie aux nouvelles technologies. Et pour 25% d’entre eux, la data et l’analyse des données seront les domaines d’investissements prioritaires.

Collaboration

58% croient en la coopération comme moyen de créer de la valeur pour leur entreprise. Mettre en place des partenariats ou des formes de collaboration avec d’autres firmes est la principale voie que compte emprunter 50% d’entre eux.Client
98% des chefs d’entreprise cherchent à fidéliser leurs clients et 82% se préoccupe de la pertinence de leurs produits ou services. Presque la moitié (45%) estiment que l’influence du numérique est un moyen pour améliorer leur relation-client.

Compétences
Face aux défis liées aux grandes avancées technologiques, 99% des chefs d’entreprise déclarent avoir pris des mesures pour développer les talents nécessaires et la majorité avoue manquer d’un certain niveau de compétences nouvelles. Plus de 50% reconnaissent ne pas disposer de compétences suffisantes dans certaines fonctions clés.