Par Mariata DIENG

4593585_7_b5ae_sur-la-chaine-de-production-de-la-voiture_8239014d6c987641d162ba653e8af001

La chinoise Beijing Automobile International Corporation (BAIC) va investir 11 milliards de rands (environ 823,30 millions de dollars) dans une zone industrielle dans la province du Cap oriental en Afrique du Sud.

L’accord signé avec la Coega Development Corporation (Gestionnaire de la zone industrielle) verra BAIC ouvrir une usine de fabrication automobile dans la zone de développement industriel de Coega (ZDI) en Afrique du Sud.

L’investissement BAIC est un résultat du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC) qui a eu lieu à Johannesburg en Décembre 2015, où le président Jacob Zuma d’Afrique du Sud et le Premier ministre chinois Xi Jinping avaient signé pas moins de 26 accords bilatéraux évalués à environ R100 milliards.

“La taille de cet investissement témoigne de la confiance de la Chine et de la confiance en Afrique du Sud en tant que destination d’investissement. L’investissement est stratégique et est un projet majeur en termes de notre relation bilatérale et un projet clé soutenu par le Comité interministériel (IMC) sur l’investissement », explique le ministre du Commerce et de l’Industrie, Dr Rob Davies.

Pour Rob Davies « le projet positionne le Cap oriental en tant que plaque tournante de l’automobile et a le potentiel d’approfondissement de la chaîne d’approvisionnement des composants, la création d’emplois et le développement économique ».

Ce contenu pourrait également vous intéresser