Par Mariata DIENG 000_Par2514623_0

Selon Reuters, le ministre du pétrole nigérian,Emmanuel Ibe Kachikwu, a déclaré jeudi que la production pétrolière du pays était tombée à 1,56 millions de barils par jour (bpj) en raison d’attaques de militants persistants.

Dans un discours à Lagos, il a ajouté que les attaques avaient réduit la production d’environ 700 000 barils par jour. Quatre flux de pétrole, dont le plus grand, Qua Iboe, avec Bonny Light, Brass River et Forcados sont actuellement en cas de force majeure du pays.