Production-de-lor-au-Sénégal

La compagnie IronRidge Resources, cotée à Londres, annonce la souscription au Tchad, de droits exclusifs sur une vaste propriété à fort potentiel minéral et à d’importants nouveaux projets sur l’or associés, via la compagnie Tekton Minerals Pte Ltd du Singapour, selon le site d’information Rutilance.

IronRidge avait déjà annoncé le 12 Aout dernier avoir conclu une entente de souscription d’actions conditionnelle, à cet effet, avec Tekton. La compagnie possédait jusque là deux permis d’exploration couvrant 5372 km2 au Gabon comme actifs en Afrique.

Au total, IronRidge consentira jusqu’à 3,5 millions de dollars d’investissements, en 18 mois à l’achèvement de l’accord de souscription, pour prendre en contrepartie 58% du capital-actions de Tekton Minerals, compagnie d’exploration incorporée en novembre 2013. Des fonds qui serviront à financer les travaux d’exploration et à préparer le rapport technique de conformité à la norme NI 43101 du Canada ou JORC de l’Australie, en matière de classification des ressources minérales.

Pour le PDG d’IronRidge : « Le Tchad représente une destination à fort potentiel de prospection minérale mais sous-explorée avec un patrimoine aurifère évident largement oublié en raison de l’attention focalisée sur le pétrole ».