saupload_shutterstock_186766919_thumb1

Un accord d’achat a été signé entre la maison de commerce japonaise Sojitz et le Vaalco Energy pour le bloc offshore Etame Marin au Gabon. Les termes de cet accord laissent entendre que Vaalco Energy s’engage à acquérir les 3,23% d’intérêts détenus par la japonaise Sojitz dans le bloc offshore d’Etame Marin.

Ainsi, Vaalco détiendra à la suite de cette opération d’acquisition une participation de 31,33% sur le bloc et devrait stimuler sa production nette de près de 11%.

A noter que la transaction qui a pris effet le 1 août passé, devrait être conclue dans les 90 jours, sous réserve des conditions habituelles de clôture.

Selon le PDG de Vaalco, Steve Guidry, la société a l’intention de financer l’acquisition avec les 5 millions de dollars de capacité de prêt supplémentaire, disponibles dans le cadre du nouvel accord de prêt à terme, annoncé début juillet avec la société financière internationale (SFI).

« Nous sommes très heureux d’augmenter notre participation sur le permis Etame Marin qui est notre actif le plus important au Gabon. Nous pensons qu’il regorge d’un potentiel significatif, car nous y avons identifié au moins 17 points susceptibles de faire l’objet de forage. Une question sur laquelle nous comptons mieux nous pencher lorsque le marché pétrolier se redressera », a rapporté Steve Guidry.

Au Gabon, le bloc d’Etame Marin produit actuellement à travers ses neuf puits 19.000 barils par jour, selon des données datant du deuxième trimestre de 2016. Avec une superficie de 3000 km2 dans les eaux gabonaises, Etame Marin a produit 93 millions de barils depuis sa mise en service en 2002.