arcelormittal_2016

Le groupe public algérien IMETAL et le groupe sidérurgique international ArcelorMittal ont annoncé ce dimanche la signature d’un accord final qui attribue à IMETAL la totalité des parts sociales des sociétés ArcelorMittal Algérie (AMA), ArcelorMittal Pipes and Tubes Algeria (AMPTA) et ArcelorMittal Tébessa (AMT). De ce fait, IMETAL détient désormais la totalité du capital de chacune de ces trois entreprises, détenu auparavant par ArcelorMittal à hauteur de 49% pour AMA et AMT, et de 70% pour AMPTA.

Ledit accord été signé par le PDG du groupe Industries métallurgiques et sidérurgiques (IMETAL), Ahmed Yazid Touati, et un représentant d’ArcelorMittal, Ramesh Kothari.

Avec ce changement de propriétaire, les trois sociétés concernées changent également de dénomination. ArcelorMittal Algérie devient SIDER El Hadjar, ArcelorMittal Pipes and Tubes Algeria prend le nom de SIDER TSS, et ArcelorMittal Tébessa est dénommée les Mines de fer de l’Est (MFE SPA).

“Ces entreprises sont aujourd’hui totalement nationales”, a déclaré le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, à l’issue de la signature, tout en précisant que l’opération n’a pas donné lieu à une transaction financière.

Une occasion aussi pour le ministre d’annoncer des prévisions optimistes pour l’acier, comme par exemple une production globale de 13 millions de tonnes à l’orée de 2019 et 2020. Elle sera concrétisée avec l’entrée en production du complexe de Bellara (4 millions de tonnes), le complexe d’El Hadjar (1 million durant la première phase et 2,2 millions en deuxième phase), celui de Tochiali (3,5 millions de tonnes), le groupe Etrhb avec 1,5 million.