image 1L’hôtel Novotel de Dakar a accueilli le lundi 11 juillet 2016 la cérémonie du pot de départ à la retraite organisée par les assureurs à l’endroit de Papa Ndiaga Boye, ancien Secrétaire Général Permanent de la Fédération des Sociétés d’Assurances de droit National Africains (FANAF).

Une cérémonie initiée par M. Adama Ndiaye, actuel président de la fédération et son équipe pour rendre hommage à l’illustre homme qui porte son destin au service d’une cause: l’Assurance ; mais aussi et surtout magnifier le rôle et l’importance des secrétaires généraux dans la promotion, le développement et la vulgarisation de l’assurance.

Papa Ndiaga Boye n’est plus à présenter dans le monde de l’assurance puisqu’il a dirigé la FANAF pendant 35 ans. Il a apparemment bien rempli sa fonction, raison pour laquelle toute la communauté de l’assurance lui a tiré le chapeau.

L’occasion a été donc pour lui de remercier à travers son allocution tous les hommes et femmes qui l’ont accompagné au cours de ces trois dernières décennies pour leurs conseils, et leurs engagements, sa famille, mis aussi de préparer d’avance ceux qui auront la lourde tâche de perpétuer la mission.

 

image 2

La FANAF, une organisation qui a vu le jour en Novembre 1976, n’a jamais cessé d’être vitale et dynamique. C’est ce qu’a illustré Papa Ndiaga Boye qui l’a dirigé depuis 1982. « Au cours des dernières années, nous avons menés des combats, remporté des succès, et enregistré des échecs. Au même moment, notre Organisation a connu sous la conduite éclairée des différents membres du Bureau Exécutif, d’importantes mutations qualitatives qui ont accru sa réputation et sa crédibilité auprès des acteurs du monde de l’assurance » a-t-il fait savoir. Suffisant donc pour qu’on le surnomme le «gardien du temple».

A travers son allocution, Papa Ndiaga Boye a tenu sous le regard de ses collègues assureurs, de sa famille et de ses amis à féliciter toute l’équipe de FANAF qu’il considère comme «sa seconde famille», qui ne ménage aucun effort pour rendre cette organisation crédible sur le paysage assuranciel mondial. « La fidélité et la compétence et la loyauté du personnel de la FANAF sont unanimement appréciées par les membres et les partenaires de la FANAF. Pour ma part, je tiens à les féliciter et les remercier et leur exprimer ma vive reconnaissance pour leur franche collaboration» martèle-t-il.

Cet homme né à Rufisque le 06 septembre 1951 a réussi à se forger une solide réputation dans le secteur de l’assurance. Mais le moment est venu pour lui de consacrer plus de temps à «sa famille, à la culture et à l’agriculture». Père de 4enfants, Pape Ndiaga Boye est diplômé de l’Institut des Etudes Politiques et de l’Institut des Assurances de Paris. Mais en attendant M. Boye, toute la communauté de l’assurance et même d’autres attendent avec impatience une biographie qui retracera intégralement un parcours si riche d’un homme modeste, pieux et serviable.


B.N

Share Button