par Mariata Dieng,

dollars americains1

La Tunisie a émis un emprunt obligataire sur le marché américain pour un montant de 500 millions de dollars. L’opération d’émission, garantie par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), a été codirigée, mercredi 3 août, au siège de la Banque centrale de Tunisie (BCT), qui agit de par la loi au nom et pour le compte de l’État, en présence de Slim Chaker, ministre des Finances, et Chedly Ayari, gouverneur de la BCT.

Cette émission s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des ressources extérieures au titre de l’année 2016, dont la loi a été adoptée par l’Assemblée des représentants du peuple le 12 juillet 2016.

Cette opération a été pilotée depuis la Salle des marchés de la BCT avec l’assistance depuis Londres de deux banques arrangeuses, JP Morgan et Goldman Sachs.

Les conditions financières de cet emprunt obligataire d’un montant de 500 millions de dollars américains, portent sur un taux d’intérêt annuel de 1,416% payable semestriellement et une maturité de 5 ans (date d’échéance, le 5 août 2021).

« cette émission a été effectuée à des conditions financières avantageuses en termes de taux d’intérêt qui s’est établi à 1,416%, à la faveur d’un book d’ordre très large et diversifié comprenant une base d’investisseurs de qualité, et d’un montant de soumissions dépassant de 6 fois le montant annoncé, soit plus de 3 milliards de dollars US », souligne le communiqué de la BCT.